ALHAMBRA - 2
OLYMPIA - 1
OLYMPIA - 2
OLYMPIA - 3
A. B. C.
ALHAMBRA - 1
ALHAMBRA - 2
ETOILE
LIENS
 
1955 : 6 mai : Jacques HELIAN et son orchestre.
20 mai : Jo MOUTET et son orchestre avec Georges JOUVIN à la trompette, lequel sera très populaire dans les années 50 grâce à ses nombreux enregistrements d'airs à la mode largement diffusés sur les ondes.
2 septembre : Aimé BARELLI et son orchestre.
14 octobre : Festival du mambo et du cha-cha-cha: Pantaleon Perez PRADO et ses 50 musiciens.
28 octobre : Eddie WARNER et son orchestre (sa musique tropicale).
1956 : 20 janvier au 2 février : André REWELIOTTY et son orchestre avec Sidney BECHET.
30 avril : Stan KENTON avec 20 musiciens
5 décembre : Jacques HELIAN et son grand orchestre présentent un programme 100% JAZZ avec Kenny CLARKE (batteur), SADI (vibraphone), Bob GARCIA (saxophone), Jean-Louis CHAUTEMPS (saxophoniste, flûtiste et compositeur), Paul PIGUILLEM (guitariste) et d'autres vedettes.
D'octobre à décembre : Michel LEGRAND et sa grande formation accompagnent le spectacle et Maurice Chevalier .
1957 : 13 février : Michel LEGRAND et sa grande formation.
A partir du 28 mars : Léo CHAULIAC et son orchestre, Les DELTA RYTHM BOYS
A partir du 19 avril : Hubert ROSTAING et son orchestre, Les DELTA RYTHM BOYS
A partir du 10 mai : Claude BOLLING et son orchestre.
Les 25, 26 et 27 octobre : Harry JAMES et son orchestre avec Buddy RICH à la batterie.
Un très bon batteur: Buddy RICH, et quelques solistes de moindre envergure comme Corky CORCORAN au ténor, Ray SIMS au trombone complétaient le programme. En fait, ce fut une manifestation honorable, et nous n'avons pas eu à supporter ce que nous craignions. Harry JAMES fut un homme de goût, démodé, mais bien modeste et sachant mettre en valeur le plus passionnant de ses hommes: le chanteur et batteur Buddy RICH. - Frank Ténot  (Guide du Concert 8 novembre 1957 pp 251 et 252)
A partir du 31 octobre : Jean LECCIA et sa grande formation
1958 : 15 janvier : Pierre SPIERS et son orchestre
21 mars : Claude BOLLING et son orchestre (solistes: Fernand VERSTRAETE, Claude GOUSSET, Pierre GOSSEZ, Gérard BADINI, Géo DALY)
2 avril : Discoparade (émission publique radio-télé): Jo BOUILLON, GOLDEN GATE QUARTET
3 juin : J.A.T.P. avec Ray BROWN, Stan GETZ, Dizzy GILLESPIE, Coleman HAWKINS, Max BENNETT, Herb ELLIS, Sonny STITT, Roy ELDRIDGE, Gus JOHNSON, Lou LEVY, Pete JOHNSON et Joe TURNER
A partir du 3 octobre : Charles AZNAVOUR, Jean LECCIA et son grand orchestre, DELTA RYTHM BOYS
14 octobre : Michel LEGRAND et son orchestre
29 octobre : Concert par Duke ELLINGTON et son orchestre
A partir du 14 novembre : Henri SALVADOR et Michel LEGRAND et son orchestre
A partir du 5 / 12 : Hazel SCOTT, Armand MIGIANI et son orchestre
1959 : 26 janvier : "Discoparade" Emission publique de télévision avec MOUSTACHE, Jo BOUILLON etc ...
A partir du 11 septembre : Claude BOLLING et son orchestre. La chanteuse June RICHMOND.
5 et 6 octobre : Benny GOODMAN et son orchestre. Il s'agit en fait simplement d'un All Stars avec Flip PHILLIPS (saxophone ténor), Bill HARRIS (trombone), Jack SHELDON (trompette), Russ FREEMAN (piano), Red NORVO (vibraphone), Jerry DODGION (clarinette, flûte, saxophone), Red WOOTON, John MARKHAM, Jimmy WYBIE et Anita O' DAY (chanteuse).
1960 : Du 15 janvier au 14 février : Le nouveau spectacle du compositeur de Stormy Weather, Harold ARLEN: " Free and Easy " Blues-drama avec notamment Harold NICHOLAS et Quincy JONES et son Free and Easy Orchestra.
Le spectacle est une suite d'airs de soliste, de duos ou de choeurs, liés par des récitatifs, le tout mené dans un tempo endiablé. Les musiciens sont épars, aux tables du Casino, sur les marches d'un escalier. Ils comprennent tous les bois et les cuivres, une guitare, un violon, un piano. La percussion se borne à une batterie de jazz. La qualité musicale de la prestation, compte tenu de l'esthétique particulière aux voix nègres, est excellente (on goûtera néanmoins la valeur vocale d'une parodie de grand opéra) ... Les vedettes sont connues des amateurs de disques américains, j'hésite exprès devant le mot Jazz. En tête vient un grand mime - chanteur - danseur, petit par sa taille : Harold NICHOLAS, qui joue le héros principal. Raymond Lyon La Vie Musicale et Théâtrale février 1960.
6 février : Max ROACH Quintet et Barney WILEN Quartet.
4 mars : Jean LECCIA et son grand orchestre
21 avril à 21h : " Discoparade ", émission de radio-télévision avec Sacha DISTEL, Stéphane GRAPPELLY, Claude LUTER et son orchestre
A partir du 22 avril : Le MODERN JAZZ QUARTET et ses ballets.
A partir du 4 novembre : Henri SALVADOR - Michel MAGNE et son orchestre.
1967 : En février, l"ALHAMBRA qui a été, selon les époques, un music - hall, un cinéma ou les deux à la fois ferme ses portes définitivement. Un immeuble de rapport le remplace.
jazzmusic-halls
21/06/04